ROPAGA

ropaga

Pays : Gabon

Ville : Libreville

Création : 2014

Problématique locale : Le ROPAGA (Réseau des Organisations et des Projets Associatifs du Gabon) a répertorié plus de 1750 associations qui évoluent dans un contexte national peu favorable. Depuis sa création en 2014, le ROPAGA œuvre pour l’amélioration de l’environnement des associations. Il souhaite l’existence de mesures de soutien pour les associations et la levée des obstacles à barrières légales à la création, au fonctionnement et au financement des associations. Il souhaite, par ailleurs, la fin des lourdeurs administratives ainsi que des mécanismes de vérification inappropriés, telle que l’enquête de moralité, qui entrave fortement au droit d’association. Les préoccupations du ROPAGA rejoignent donc assez naturellement celles de la plupart des partenaires au développement impliqués dans le pays.

Missions : Le ROPAGA vise à dynamiser la société civile et les associations gabonaises. Il fait se rencontrer les acteurs du monde associatif, les accompagne dans leur renforcement de capacités et les aide à mener des plaidoyers en faveur du développement des associations.

ROPAGA

A noter : Le ROPAGA organise tous les ans, durant la Semaine des Associations, un séminaire de réflexion entre acteurs du monde associatif, gouvernants et partenaires techniques et financiers avec une journée d’échange d’expériences et des ateliers de renforcement de capacités.

Plus d’informations sur :

 

Partenariat avec AEDH : depuis juillet 2016

Soutien AEDH : Dans le cadre du projet DEFI, le ROPAGA met en œuvre un projet de plaidoyer pour la révision de la loi 35/62 régissant les associations. Ce projet se compose de trois axes : le développement de l’expertise des associations ; le lobbying institutionnel et la mobilisation des associations pour leur participation au processus de révision de la loi 35/62 ; l’élection d’un lieu de référence (physique et virtuel) pour le monde associatif comme espace d’échange d’informations fiables et de dialogues constructifs, y compris avec les pouvoirs publics.

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn