La Voix des Oubliés (LVO)

VDO logoPays : Gabon

Ville : Port Gentil

Création : 2010

Problématique locale : Le Gabon dispose de peu de centres de détention et leur capacité est réduite. Les centres existants sont massivement surpeuplés. L’abus de droit est régulièrement dénoncé au Gabon. En effet, des citoyens peuvent être déférés sur la base d’un simple procès-verbal de l’officier de police judiciaire. La détention provisoire peut être prolongée par le juge d'instruction ; toutefois, les tribunaux étant surchargés et l’appareil judiciaire peu efficace, la détention provisoire prolongée est commune. Environ un tiers des détenus dans les 9 prisons du pays sont en attente de procès, cette détention provisoire durant parfois jusqu’à trois ans. L’assistance judiciaire des prévenus indigents est prévue par une loi de 1982 et un décret de 2012. Elle est cependant sans effet car les personnes démunies méconnaissent le droit applicable et rencontrent des difficultés financières pour faire face aux coûts réels de la justice gabonaise.

VDO photoMissions : LVO a pour objectif de promouvoir les droit des détenus, de veiller à la libération d’office des détenus dont le délai de détention a expiré, de défendre les prévenus renvoyés devant le tribunal correctionnel et n’ayant pas bénéficié d’assistance juridique.

À noter : L’association effectue périodiquement des visites dans les prisons gabonaises où elle recense les prévenus, s’efforce d’obtenir une mise en liberté d’office pour les prévenus ayant dépassé leur période de détention préventive et d’entreprendre les démarches nécessaires pour faire progresser leurs procédures judiciaires.

Plus d'informations sur :

Partenariat avec AEDH : depuis 2015

Soutien AEDH : Dans le cadre du projet DEFI, AEDH finance le recensement des détenus préventifs dans 6 prisons gabonaises, leur sensibilisation aux droits à l’assistance judiciaire ainsi que leur défense en vue de leur libération ou de la programmation de leur dossier devant les juridictions.

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn