Prison Insider : le site d'information sur les prisons dans le monde

2016 10 PrisonInsider

Nous vous l’avions annoncé dans la lettre trimestrielle d’AEDH n°21 2 : Prison Insider a désormais officiellement vu le jour. Site collaboratif inédit dédié à l’univers carcéral, il s’agit d’une plateforme d’informations, de ressources et d’échange sur les prisons à travers le monde. Bernard Bolze, fondateur de l’Observatoire international des prisons (OIP), est à l’origine de ce projet.

Lire la suite...

RISK : le nouveau projet d'AEDH en RDC

Dutch ministry

AEDH met en oeuvre depuis juillet 2016 un nouveau projet. Intitulé RISK (Renforcer les Initiatives pour Secourir les défenseurs des Kivu), il vise à renforcer les mécanismes de protection et d’assistance aux défenseurs des droits de l’Homme (DDH) en danger à l’Est de la République Démocratique du Congo.

Lire la suite...

Burundi : torture à grande échelle

2016 10 Torture Burundi

Le Burundi est plongé depuis avril 2015 dans une crise politique grave ayant entraîné des vagues d’arrestations et de détentions arbitraires ainsi que l’usage de la torture à grande échelle. AEDH vient de nouer un nouveau partenariat avec l’organisation Solidarité d’action pour la paix / Grands Lacs (SAP-GL) afin d’apporter, à Bujumbura, une aide directe aux victimes de torture.

Lire la suite...

Yves Makwambala et Fred Bauma libérés

2016 10 Fred Yves RDC

Yves Makwambala et Fred Bauma, deux jeunes militants pro-démocratie en République Démocratique du Congo, ont été libérés lundi 29 août sur décision de la Cour suprême de justice. Membres respectifs du mouvement Filimbi et de la Lucha (des collectifs non-violents d’éducation à la citoyenneté), ils avaient été arrêtés le 15 mars 2015 à Kinshasa lors d’une rencontre portant sur la bonne gouvernance en Afrique.

Lire la suite...

Appel urgent : IRA Mauritanie

Agir Ensemble pour les Droits de l’Homme (AEDH), organisation française de solidarité internationale, proteste vigoureusement contre le jugement inique prononcé jeudi 18 aout par la Cour criminelle de Nouakchott qui a condamné des membres de l’organisation anti-esclavage IRA-Mauritanie à des peines allant de 3 à 15 ans de prison.

Selon les informations reçues, Diop Amadou Tidjane, Moussa Biram et Abdallahi Sow ont été condamnés à de peines de réclusion de 15 ans. Balla Touré, secrétaire aux relations extérieures, Mohamed Hamar Vall, trésorier, et Hamady Lehbouss, chargé de communication de l’IRA, sont condamnés à 5 ans de prison ferme. Une peine de trois ans a été infligée à Lô Ousmane, Abdallahi Matala Saleck, Abdallahi Abou Diop, Mohamed Daty, Anne Ousmane, Khattry Rahel, Jema Bleil et Mohamed Jarallah. Les militants ont été condamnés suite au retrait à leur demande de leurs avocats en guise de protestation contre les violations multiples des règles d’un procès équitable.

Lire la suite...

Cameroun : migrants expulsés et abandonnés dans la ville frontalière de Kye-Ossi

LT214 Cameroun

Dans le Sud du Cameroun, à la frontière avec le Gabon et la Guinée Equatoriale, la ville de Kye-Ossi est devenue une ville d’accueil et de transit des migrants expulsés du Gabon et de la Guinée Equatoriale ou bloqués à la frontière mais déterminés à rejoindre l’un de ces deux pays.

Lire la suite...

Toutes les actualités