Les efforts de la société civile pour la protection des défenseurs des droits humains font tâche d'huile

Justin (2)

En proie aux conflits depuis plus de 25 ans, le Sud Kivu est le théâtre de nombreuses violations des droits humains. Les militants associatifs, avocats, syndicalistes et journalistes, sont parmi les premiers touchés. La société civile travaille depuis de nombreuses années en direction des pouvoirs publics afin qu’ils développent des dispositifs légaux visant à améliorer la protection des défenseurs des droits humains. Cette initiative connaît un certain succès qui se propage aujourd’hui bien au-delà des frontières de la province. Justin Bahirwe Mutabunga, coordinateur de SOS IJM absl (partenaire d’AEDH) en est l’un des moteurs.

Lire la suite...

Congo : promouvoir les droits des peuples autochtones Pygmées

P2070015

En 2010, le Rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones décrivait la situation économique et sociale des populations Pygmées du Congo (Brazzaville) comme "extrêmement défavorable" et s’inquiétait de "la marginalisation dont elles sont l’objet par rapport au reste de la société congolaise, en particulier s’agissant des conditions de travail, de logement, d’éducation et de santé ; d’accès à la terre et aux ressources naturelles ; de reconnaissance par l’état civil et de participation à la vie publique".

Lire la suite...

Sénégal : Procès Hissène Habré, verdict en avril 2017

habre

"Historique" : c’est l’adjectif le plus fréquemment utilisé pour qualifier le procès de l’ex-dictateur Hissène Habré. Jugé par les Chambres Africaines Extraordinaires  à Dakar en mai 2016, il est condamné à la perpétuité pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité, tortures et viols. Il est également condamné à verser jusqu’à 30 000 euros d’indemnités à chacune de ses victimes.

Lire la suite...

Projet DEFI : Partage d’expériences réussi sur la défense des droits des détenus en Afrique centrale

201703 projetdefi

Dans le cadre du projet DEFI, un échange d’expériences sur la défense des droits des détenus s'est tenu à Douala, au Cameroun du 26 au 31 janvier 2017. Neuf personnes y ont participé et réprésenté leurs organisations respectives : la Ligue des Droits et Libertés - LDL (Cameroun), Women’s Counseling Information Centre - WCIC (Cameroun) et La Voix des Oubliés - LVO (Gabon). Cette rencontre s’inscrit dans un cycle de quatre échanges d’expériences organisé par AEDH afin de développer les bonnes pratiques et renforcer les capacités des organisations en Afrique centrale. 

Lire la suite...

Fonds d’urgence : Défense de la présidente de Samba Mwanas

201703 hortensename

Au lendemain de la réélection du président sortant Ali Bongo en septembre 2016 au Gabon, le QG de campagne de son opposant Jean Ping fût pris d’assaut par des militaires.  

Lire la suite...

Israël : Chaque jour, plus de cynisme dans la violation des droits de l'Homme

201703 israel

En janvier 2017, deux membres de la Fondation pour les Droits Humains (FDH), partenaire d’AEDH, ont rencontré à Jérusalem des associations de défense des droits de l’Homme avec lesquelles AEDH et la FDH travaillent. Dans ce pays déchiré par les dissensions entre juifs et palestiniens, ces organisations militent sans relâche pour le respect des droits fondamentaux, souvent bafoués par l’Etat. Gérard Ligier et Jean-Pierre Aldeguer, membres de la FDH, nous parlent de la situation.

Lire la suite...