RDC : notre Fonds d'urgence quotidiennement sollicité

Fonds d'Urgence

A première vue et vu de loin, c'est une guerre absurde et incompréhensible, une guerre « de faible intensité », qui a repris à la veille de l'été dans l'Est de la République Démocratique du Congo. Une « petite intensité » qui jette sur les pistes de pauvres paysans fuyant les violences aveugles, les meurtres d'adultes et d'enfants, les recrutements forcés de jeunes garçons, les viols de femmes et de fillettes. Une guerre dont les victimes ignorent souvent qui les agresse. Elles nous disent « des hommes armés » faute de pouvoir déterminer à quel groupe de guérilla appartiennent ces soldats de fortune qui n'ont pour tout bien et toute fierté que leur arme.

Lire la suite...