Fonds d’urgence – Défense d’un artiste zimbabwéen

 2017 03 missing diamonds

Silvanos Mudzvova est un artiste zimbabwéen. Acteur et metteur en scène, il fait du théâtre un instrument de promotion des droits humains et de contestation des dérives du régime. Un engagement fort dans ce pays où le président Robert Mugabe est en fonction depuis 29 ans.

Sa dernière pièce, « Missing diamonds » (Les diamants perdus), aborde le gigantesque scandale de corruption qui a secoué le pays jusque dans les plus hautes sphères politiques. De l’aveu même du président de la République, 15 millions de dollars de rente liée à l’extraction diamantifère ont tout simplement disparu. M. Mudzvova appelle dans son spectacle à faire la lumière sur l’identité des responsables et à restituer les fonds détournés.

Depuis la sortie de sa pièce, il a subi de nombreuses pressions de la part des autorités zimbabwéennes. Alors qu’il avait déjà été arrêté puis libéré à plusieurs reprises, lui et sa famille ont été attaqués en pleine nuit par des agents de l’Etat le 13 septembre 2016. M. Mudzvova a été emmené de force dans un endroit reculé où il a été soumis à de graves actes de tortures. Secourus par des villageois, il a ensuite passé 10 jours à l’hôpital.

Devant la gravité de la situation, plusieurs organisations internationales de défense des droits humains se sont coordonnées pour permettre à M. Mudzvova et à sa famille d'être mis en sécurité et de bénéficier de soins médicaux adaptés.  Le Fonds d’Urgence a contribué à la prise en charge des examens médicaux complémentaires que la situation sanitaire de Silvanos Mudzvova exigeait suite aux actes de torture subis.

Faouzi Boujnaih

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Toutes les actualités