Assistance aux défenseurs en danger : face aux menaces, réagir !

 Adeline*, Jean* et Emmanuel* sont membres d’une association basée à Kiliba, dans le Sud-Kivu à l’Est de la République Démocratique du Congo, qui lutte pour la défense des droits de l'Homme en milieu rural.

Les menaces se sont accumulées sur la tête des trois défenseurs en mars dernier, après que leur organisation a dénoncé l’enlèvement de 13 personnes par le groupe armé des FNL (Forces de Libération Nationales burundaises) ; en mai, à la suite de l’audience publique du procès d’un lieutenant des Forces Armées de RDC accusé d’avoir assassiné un défenseur de la région  ; en juin, alors qu’ils venaient de dénoncer à la radio locale les menaces pesant sur les acteurs de la société civile de Kiliba. Le 25 juin, des hommes armés ont fait irruption à leurs domiciles, que les défenseurs avaient heureusement déjà quittés.

AEDH, à travers le projet RISK de protection des défenseurs au Kivu, est intervenu pour assurer leur relocalisation pendant trois mois, dans un lieu sécurisé. Pendant ce laps de temps, notre partenaire local au sein du projet RISK, s’est efforcé de  mener des actions de plaidoyer pour permettre leur retour à Kiliba dans les meilleures conditions possibles et leur a prodigué des conseils sur les mesures de sécurité à observer.
De retour chez eux, Adeline, Jean et Emmanuel ont repris leurs activités militantes. Au-delà de l’assistance immédiate face au danger, l’ambition du projet RISK est de soutenir la volonté des défenseur(e)s de persévérer dans leur engagement pour la défense des droits humains dans les régions à haut risque.

Félix Bleton
 
*pour des raisons de confidentialité, l'identité des défenseurs a été modifiée

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Offres d'emploi

Nous n'avons aucune offre d'emploi à pourvoir pour l'instant.